ACTUALITÉS

Suivez l'actualité du CFI Celtic Challenge

[PORTRAIT] ABY NDEYE

04 mars 2016
[PORTRAIT] ABY NDEYE

Quelques mots à ton propos...

Je m'appelle Abi, j'ai 21 ans et je prépare un BAC PRO Technicien de maintenance des systèmes énergétiques et climatiques (TMSEC) au CFI. J'habite à Bagneux dans les Hauts de Seine.

Et ton histoire?

Je suis née à Yerres dans le Sud de la France, mes parents sont Sénégalais. Ma mère vient de Thiès et mon père de Touba au Sénégal. J'ai grandi là-bas et je parle le Wolof. J'ai beaucoup de souvenirs de ce beau pays, des paysages, des plages et des animaux sauvages...

Si je te dis "Irlande" tu penses à quoi?

Le froid! La glace ! (rires) Je me dis que ça doit être l'hiver tout le temps là-bas.

Pourquoi as-tu postulé au CFI challenge 2016 ?

L'expérience que cette traversée nous apportera, c'est dingue ! Nous n'aurons certainement pas deux fois cette chance de participer à un tel défi. L'aventure, l'esprit  d'équipe, ce n'est pas un projet ou c'est "chacun pour sa pomme".

As-tu un projet professionnel?

Je veux absolument poursuivre en BTS après l'obtention de mon BAC PRO. J'aimerai travailler en bureau d'études mais j'apprécie également être sur le terrain.

Comment arrives-tu à te faire ta place dans ton environnement professionnel?

C'est clairement un milieu masculin ! Il faut réussir à se faire sa place, ne pas se laisser impressionner par ces messieurs .

Des affinités avec l'aviron?

Pas particulièrement! Ma 1ère impression est que c'est une discipline assez difficile d'approche avec un jargon, des gestes qui lui sont propres. J'ai découvert le kayak et l'aviron cette année. C'est très chouette quoiqu'il en soit!

Des peurs sur ce projet?

Me retourner avec le bateau! Une petite barque sur la mer, c'est quand même flippant !

Un message à adresser aux gens qui ne nous soutiennent pas encore ?

Nous sommes 12 jeunes plein de courage, prêts à se lancer dans un projet dingue! Nous soutenir c'est aussi croire en la jeunesse!

Une citation? un mot de la fin?

L'espoir fait vivre!

Partager cette actualité